Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Candida Albicans? Il y a quelques années je n’avais jamais entendu parler de ces mots en latin, pourtant ils m’ont rendu très malade et même aujourd’hui je ne sais toujours pas ce qui est arrivé en premier : la poule ou l’œuf en ce qui concerne mes problèmes auto-immuns.

Mais qu’est-ce que c’est le Candida ?

Et bien le Candida Albicans est un champignon microscopique qui réside naturellement  dans notre intestin, au niveau des voies génitales, dans la bouche et sur la peau. Normalement  ce champignon est inoffensif mais pour différentes raisons, il peut se développer de façon excessive et engendrer divers symptômes qui constituent le syndrome de candidose chronique. Ces symptômes peuvent être tellement différents qu’il n’est pas toujours évident de faire le lien et très peu de médecins savent les reconnaître. Les causes de ce développement anormal sont nombreuses mais les plus répandues sont : l’usage répétitif d’antibiotiques, qui détruisent la flore intestinale microbienne dont une des fonctions est d’empêcher la multiplication du candida ; la prise de certains médicaments (corticoïdes, pilule contraceptive, chimiothérapie anticancéreuse), trop de stress ou une alimentation trop riche en sucre. Dans mon cas un affaiblissement de mon système immunitaire, la prise de la pilule contraceptive oestrogenique, trop de stress et une alimentation trop riche en sucre et en alcool ont été surement le cocktail Molotov déclencheur de cette candidose. Une fois que le Candida s’est développé dans le corps il affaiblit la paroi intestinale, pénétrant ainsi les vaisseaux sanguins et produit un certain nombre de déchets toxiques qui sont réabsorbés par l’organisme. Ces déchets toxiques encombrent notre foie qui est souvent déjà saturé par une mauvaise hygiène de vie et la prise des médicaments.

Les symptômes peuvent être multiples et très varies mais les plus fréquents sont les suivants:

  • Fatigue
  • Couche blanche sur la langue
  • Perte de cheveux
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes de peau telle que dermatite séborrhéique, rosacée et de l’eczéma
  • Odeurs de pieds et/ou des champignons sous les ongles
  • Prurit du conduit auditif
  • Prise de poids
  • Infection urinaire
  • Allergies alimentaires
  • Mycoses vaginales
  • Déséquilibres hormonaux
  • Douleurs articulaires
  • Maladies auto-immunes

Toutes les personnes qui vont mal et qui cherchent une réponse à leur maux vont trouver leur bonheur dans cette liste, alors comment être certain que le candida est la cause de vos maux ? La meilleure façon de savoir est d’effectuer un test des selles, mais comme cela ne fait pas partie d’un examen médical standard (pas évident à demander son généraliste non plus) le plus simple est de réduire pendants quelques jours tous féculents, sucre raffinés, lactose et gluten pour voir si vos problèmes diminuent. Quels sont alors les remèdes? Dans mon cas, j’étais tellement mal que même un régime Paléo n’arrivait pas à m’en débarrasser. Une fois que j’ai eu écrit noir sur blanc que j’étais complétement infesté par le candida, on m’a prescrit du Triflucan, qui est un anti fongique très fort mais cela n’a pas été ma seul méthode d’élimination.

Voici ce qui a marché pour moi (nous sommes tous différents):

  • Un régime anti candida c’est à dire le Paléo sans les fruits et les racines
  • Élimination des FODMAPs
  • Zéro levure, probiotique, kimchie ou kombucha
  • Arrêter tout contraceptif/stérilet/traitement hormonal
  • Prendre des compléments alimentaires tels que la biotine, l’huile d’origan et acide caprylique
  • Prendre un verre d’eau avec un peu de vinaigre de cidre avant chaque repas (également très bien pour augmenter la sensibilité à l’insuline)

Moi j’ai mis six mois à me remettre à peu près de ma candidose mais l’équilibre est fragile et je sais que je dois toujours rester vigilante. Le mode de vie Paléo est évidemment une très bonne façon de garder cet équilibre:-)

Pin It on Pinterest

Abonnez vous gratuitement à ma newsletter mensuelle et recevez mes 5 conseils de base pour une meilleure santé

You have successfully subscribed to the newsletter

There was an error while trying to send your request. Please try again.

J'utiliserai ces informations afin de pouvoir vous proposer des mises à jour et des offres de santé