Il est bien connu que l’activité physique apporte des bénéfices divers et variés pour les enfants et les adultes, mais est-ce aussi le cas pour les femmes enceintes ? Est-ce qu’on peut continuer à s’entrainer quand on est enceinte ? Même si j’ai pratiqué du sport depuis ma plus tendre enfance, je me suis arrêtée pendant mes deux premières grossesses. Pourquoi ? Et bien en tant que femme enceinte, et notamment en France, on est amené à croire que toute activité physique autre que porter son sac à main, faire des balades jusqu’à Jacadi ou EVENTUELLEMENT du yoga prénatal, peut être nocif pour le bébé (et éventuellement la maman mais l’argument du bébé semble plus convaincant…).

En réalité continuer de pratiquer du sport pendant la grossesse est fortement conseillé et peut avoir plusieurs avantages à la fois pour le bébé et la maman. Exemples :
  • L’entrainement physique avant la conception et pendant la grossesse réduit le risque de diabète gestationnel, d’hypertension artérielle et de diabète post partum. Des études montrent que les bébés nés d’une maman sportive avaient une meilleure tolérance au glucose (sucre) et leur glycémie à jeûn ainsi que le risque d’obésité était réduit.
  • Amélioration du fonctionnement cardiovasculaire. En revanche, l’augmentation de votre quantité de sang (50% en plus pendant la grossesse) ajouté à un utérus qui presse sur le diaphragme en fin de grossesse expliquent pourquoi vous soufflez comme un hippopotame pendant vos entrainements….
  • Limitation du gain de poids durant la grossesse
  • L’entrainement physique réduit le risque d’une naissance prématurée. Ah oui contrairement à ce qu’on pourrait penser les femmes qui continuent de s’entrainer de façon régulière pendant la grossesse diminuent le risque d’une naissance prématurée et en bonus les accouchements de ces mêmes femmes sont souvent plus courts, plus faciles et sans problèmes.
  • Une meilleure capacité cognitive et un meilleur développement neurocomportemental du fœtus.
  • En bonus les femmes ayant continuer l’entrainement pendant la grossesse récupèrent plus vite et retrouvent plus vite leurs formes.
  • Sans oublier un meilleur sens de bien-être global, un meilleur sommeil et moins de problème d’œdème.

Que des effets positifs !! Et oui mais malgré cela je souhaite témoigner de ma propre expérience et donner des conseils personnels. Il est super de continuer l’entrainement physique en étant enceinte SOUS RESERVE que vous vous sentez bien, que vous êtes en bonne santé et que vous avez fait le même type d’entrainement avant de tomber enceinte. Il n’est clairement pas le moment de commencer un nouveau sport pendant la grossesse si vous ne l’avez pas pratiqué avant !

Enfin il faut garder en tête que pendant la grossesse il y a d’autres muscles que les abdos et les fessiers à faire travailler et notamment le périnée. Car l’entrainement et notamment la course à pied met une pression importante sur nos ligaments et notre périnée et si on ne fait pas attention on risque d’abimer son périnée et ainsi souffrir de fuites urinaires. Je trouve ce site super pour la rééducation du périnée. Le mieux est de mélanger l’entraînement d’endurance (course à pied, natation, marche rapide etc) avec de renforcement musculaire.

Références :

Diabètes. 2017 Aug;66(8):2120-2136 « Maternal Exercise Improves Glucose Tolerance in Female Offspring » Stanford KI, Takahashi H, So K, Alves-Wagner AB, Prince NB, Lehnig AC, Getchell KM, Lee MY, Hirshman MF, Goodyear LJ

Sports Med. 2010 Jun 1;40(6):493-507 « Physical activity and pregnancy: cardiovascular adaptions, recommendations and pregnancy outcomes ». Melzer K, Schutz Y, Boulvain M, Kayser B.

Clin Haematol 1985 Oct;14(3):601-12. « Blood volume changes in normal pregnancy ». Hytten F.

 

 

Pin It on Pinterest