La graisse joue de nombreux rôles importants dans le corps dont les principaux sont :

  • Fournit une source d’énergie stable
  • Agit comme un élément constitutif des membranes cellulaires et des hormones
  • Contribue à l’absorption des vitamines liposolubles A, D, E et K
  • Permet l’utilisation appropriée des protéines
  • Protège nos organes
  • Contribue à réguler l’absorption d’énergie en ralentissant l’absorption des aliments
  • Augmente la satiété
  • Améliore les goût des aliments

…et surtout, chaque cellule de notre corps est constitué des lipides :

Comme vous le savez sans doute, le corps humain est constitué de milliards de cellules. Les cellules, qui, entre autres substances, sont en grande partie composées de lipides (phospholipides, cholestérol et glycolipides). De la membrane cellulaire au cytoplasme et au noyau en passant par le mode de transport des substances dans et hors de la cellule. Ces lipides sont mis à la disposition de la cellule via les aliments que nous mangeons. En fait, les lipides constituent la forme d’énergie la plus dense pour la cellule par rapport aux glucides et aux protéines. En tant que tel, on peut imaginer que si nous consommons une alimentation pauvre en ces éléments essentiels, nous ne pourrons tout simplement pas fonctionner correctement à AUCUN niveau. Toutes les cellules du corps sont les éléments constitutifs de notre tissue corporel, qui constitue nos organes, qui forment les divers systèmes de notre corps. Si quelque chose ne va pas au niveau la plus basique, les cellules, cela provoquera une cascade d’inefficacité tout au long du processus jusqu’à la dégradation potentielle des organes.

La bonne nouvelle c’est que nos cellules se reproduisent constamment pour remplacer les cellules anciennes et « usées », comme dans le cas d’une blessure, nos cellules cutanées se reproduisent rapidement pour guérir la plaie. Si nous ne consommons pas assez de graisse pour permettre à nos cellules de se régénérer, la cicatrisation de notre plaie va, entre autres, diminuer.

Prenons l’exemple de la myéline, une substance riche en lipides formée par les cellules gliales et de Schwann du système nerveux central et du système nerveux périphérique. Si nous ne consommons pas assez de graisse, ces cellules ne peuvent pas produire correctement cette substance grasse, ce qui facilite le transport des informations d’un corps de cellules nerveuses à un autre. En fait, notre cerveau, ses cellules et ses membranes sont également principalement constitués de lipides et si nous ne consommons pas assez de lipides, en particulier au début de la vie, losque nous développons le cerveaux, nous risquons d’avoir un cerveau sous-développé.

Un autre exemple est celui du cholestérol, qui est essentiel pour un bon équilibre hormonal, car il constitue l’élément constitutif de toutes les hormones stéroïdes (œstrogènes, testostérone, cortisol). Ainsi, sans suffisamment de graisse dans notre alimentation, le corps ne peut pas produire correctement les hormones sexuelles.

Dernièrement, je peux aussi servir d’exemple parfait de la façon dont un régime pauvre en graisses peut être préjudiciable pour la santé. J’ai grandi dans les années 80 et 90 avec une mère qui était dentiste et diététicienne et qui prêchait un régime pauvre en graisse (et sucre :-). En tant que tel, j’ai toujours eu un taux de cholestérol très bas et juste avant de découvrir que je souffrais de deux maladies auto-immunes, mon taux de cholestérol était à son plus bas niveau de tous les temps.

La graisse est donc essentielle dans notre alimentation et devrait être consommé en équilibre avec les autres macro nutriments protéines et glucides. Vous trouverez plus d’information sur les graisses dans mon guide de graisses.

Références:

Acta Neurol Taiwan. 2009 Dec; 18(4) « Essential Fatty Acids and Human Brain » Chang CY, Ke DS, Chen JY

Introduction to the Human Body The Essentials of Anatomy and Physiology. Gerard J. Tortora and Bryan Derrickson.

 

 

Pin It on Pinterest