Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

Si  vous me suivez depuis un petit moment, vous savez que l’un des éléments clé pour rester en bonne santé consiste à bien contrôler la glycémie ou le taux de sucre dans le sang ou autrement dis le processus par lequel les niveaux de sucre dans le sang est maintenu par le corps. Ce sucre s’appelle glucose et il est crée en décomposant les aliments que nous mangeons et est utilisé par notre corps pour produire de l’énergie. Lorsque nous mangeons des quantités excessives de sucre et de glucides et moins de lipides et de protéines, notre taux de glucose monte en flèche, ce qui peut entraîner une instabilité de la glycémie. Cela entraîne souvent des envies de consommer encore pus de sucre et d’autres stimulants tels que la caféine ou le tabac.

Nous consommons aujourd’hui plus de sucre que jamais et souvent sous forme fortement transformé (sirop de glucose fructose, jus de fruit concentré, sirop de riz, sirop de blé….la liste est longue). Selon la Nutritional Therapy Association, de nombreux médecins, dont Weston A Price, D.D.S, et Francis Pottenger, M.D. ont prédit l’épidémie de maladies dégénératives modernes résultant de la dépendance à l’égard d’aliments dévitalisés, dénaturés et artificiels. Jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité, nous n’avions autant compté sur ces aliments hautement transformés et sans vie, ce qui a bouleversé la santé de notre monde.

Quels sont alors les gestes clé à adopter pour mieux contrôler le taux de sucre dans le sang et limiter l’effet “montagne russe”.

Equilibrez vos macro nutriments :

Le premier, et de loin le principal, pilier de la régulation de la glycémie, consiste à équilibrer vos macronutriments : les lipides, les protéines et les glucides. En moyenne, la plupart de gens obtiennent 50% de leurs calories par les glucides raffinés (pain blanc, céréales et pâtes.) Ces glucides contiennent non seulement du sucre et de l’amidon, avec un indice glycémique élevé, mais ils manquent également des nutriments essentiels pour notre bien être (fibres, minéraux et vitamines notamment). E, gros, les nutriments ont été supprimé et il ne vous reste plus que de l’amidon. Une telle consommation peut perturber votre système digestif et endocrinien et épuise votre corps de ses vitamines et minéraux précieux. Beaucoup de gens consomment des glucides afin d’éviter les graisses mais la vérité c’est que les graisses sont cruciales pour la santé. Elles augmentent la satiété, aident à la production des hormones sexuelles et protègent les membranes cellulaires.

Faites du sport

L’exercice physique est le deuxième pilier pour bien réguler sa glycémie. Il est souvent une des premières stratégies de gestion conseillées pour les patients qui viennent d’être diagnostiqués avec un diabète de type 2 et également intégré dans la gestion du diabète de type 1. Parallèlement à la modification du régime alimentaire et du comportement, l’exercice physique est un élément essentiel de tous les programmes de prévention du diabète et d’obésité et d’intervention en matière de mode de vie. L’entraînement physique, qu’il soit aérobique, en résistance ou une combinaison de ces moyens est très utile pour réguler la glycémie.

La gestion du stress

Le troisième pilier est la gestion du stress. La gestion du stress prend de nombreuses formes, telles que le massage, des exercices comme le yoga, la marche ou le pilates, ou encore des techniques simples à la maison telles que la respiration profonde, un bain chaud ou bain de pieds. Lorsque vous êtes stressé et que votre corps passe en mode “combat ou fuite”, du glucose est libéré pour donner à vos muscles l’énergie nécessaire pour courir et s’échapper. Aujourd’hui, il y a de fortes chances que la menace soit davantage mentale que physique, ce qui signifie que vous n’auriez pas besoin de cette énergie supplémentaire après tout. Le résultat est une glycémie élevée qui a des conséquences néfastes sur votre corps. En pratiquant des techniques de gestion de stress ,votre corps sortira de cette “combat ou fuite” permanent, permettant ainsi au taux de glycémie de se réguler.

Mangez toutes les trois heures

Le quatrième pilier consiste à manger toutes les 3 heures pendant la journée. Cela peut être déroutant pour certains, de ce période de jeûne intermittent qui peut être intéressant pour les personnes en bonne santé, mais pour les personnes ayant des problèmes de régulation de la glycémie, une alimentation toutes les 2-3 heures tout au long de la journée aidera à maintenir une glycémie en bonne santé. La bonne formule comprend trois repas par jour avec des collations saines et riches en protéines et lipides.

Ensemble, ces quatre piliers fourniront la base ultime pour une glycémie saine et vous permettent de rester heureux, équilibré et sans envie de sucre et d’autres stimulants. Si vous avez été diagnostiqué avec un trouble de la glycémie ou un trouble de la glycémie, il est préférable de discuter de toutes ces options de traitement avec votre médecins traitant.

Références :

 

1 “Blood Sugar Dysregulation.” Heather Carr, DPT, 31 May 2015, heathercarrdpt.com/uncategorized/blood-sugar-dysregulation/.

 

2 Galassetti, Pietro, and Michael C Riddell. “Exercise and Type 1 Diabetes (T1DM).” Comprehensive Physiology, U.S. National Library of Medicine, July 2013, www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23897688.

 

3 Kirwan, John P, et al. “The Essential Role of Exercise in the Management of Type 2 Diabetes.” Cleveland Clinic Journal of Medicine, U.S. National Library of Medicine, July 2017, www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28708479.

 

4 “How Stress Can Cause Diabetes and Obesity.” Mercola.com, articles.mercola.com/sites/articles/archive/2018/02/08/stress-blood-sugar-levels.aspx.

 

5 Gerald, and Chimonger. “Intermittent Fasting”

 

 

Pin It on Pinterest